Logiciels de dessin gratuits et payants

Voici une liste de logiciels gratuits et payants :

My paint :
gratuit 
Détails : Complet et libre, MyPaint est une excellente application de dessin pour tout public, disponible sous Windows et bien sûr sous Linux. Ses nombreuses qualités ainsi que le support d’une communauté active devrait rapidement en faire une des solutions incontournables du genre. À surveiller de près et à découvrir de toute urgence, vous ne le regretterez pas !

LogoMaker :
payant mais test gratuit
Détails : Un outil complet et simple à utiliser pour créer des logos de qualité professionnelle. Il se distingue notamment par la grande quantité d’objets et d’effets disponibles.

InkScape :
gratuit
Détails : Les auteurs eux-mêmes avouent que Inkscape est encore loin de rivaliser avec les logiciels commerciaux mais pour l’utilisateur occasionnel, il suffit déjà amplement à créer des dessins vectoriels aboutis. A noter que même si le logiciel est en grande partie traduit en français, quelques résidus de menus en anglais subsistent ça et là.
L’utilisation des divers outils est élémentaire et même un débutant pourra se faire plaisir. L’outil de calligraphie qui permet d’écrire à l’aide de la souris génère des tracés très agréables.

Manga studio paint EX : 200 €
Manga studio paint PRO : 46 €
version d’essai gratuite.
Détails : Comme son nom l’indique, Manga Studio s’adresse aux dessinateurs de mangas, mais pas uniquement à eux puisque cette solution d’E-Frontier peut s’adapter à de nombreux styles et constitue ainsi une solution complète de dessin vectoriel adapté à la création de bandes dessinées.
L’interface de Manga Studio se situe dans la lignée d’Illustrator et multiplie ainsi les boites et autres palettes d’outils. Le logiciel propose de très nombreuses fonctionnalités : gestion des calques, conversion de dessins bitmap en mode vectoriel, de multiples outils, brosses ou effets, une large sélection de modèles de pages, et plusieurs fonctionnalités permettant de travailler plus rapidement (scripts, utilisation de plusieurs instances du même dessin …)
Limitations de la version d’évaluation : 30 jours d’utilisation. Un  » nag screen  » s’affiche pendant 10 secondes à chaque démarrage.

PS : venez me voir pour ces programmes, je peux vous aider… ;)

Krita :
gratuit
Détails : Principalement dédié au dessin et inspiré de Corel Painter, Krita propose un grand nombre de crayons et de pinceau ainsi que des outils imitant avec brio la peinture naturelle. L’utilisateur dispose aussi d’une large palette de brosses intégrant un grand nombre de paramètres. Côté ergonomie, l’utilisateur peut accéder à une palette comprenant 30 outils personnalisés grâce à un simple clic droit de la souris. L’interface est soignée, intuitive et simplifie au possible l’accès à la pléthore d’outils de dessin et de traitement d’image.

TuxPaint : Linux
gratuit
Détails : En plus d’être la mascotte de Linux, Tux s’occupe aussi de nos chères têtes blondes (ou brunes) en leur apprenant à taper au clavier dans Tuxtype 2, ou à dessiner, puisque Tux Paint, comme son nom l’indique, est un peu le Gimp des enfants (rassurez vous, il n’est pas aussi complexe)

PixelEditor :
gratuit
Détails : Pour réaliser des boutons ou de petits pictos pour un site, il peut être utile de travailler « au pixel » pour plus de précision. Pixel Editor, comme son nom l’indique, est un éditeur spécialement adapté à la création et l’édition d’images de petite taille.
Le logiciel propose une interface simple, rappelant celle d’outils bitmap tels que Paint Shop Pro ou Fireworks. On retrouve donc une palette d’outils tout ce qu’il y’a de plus complète : crayon, aérographe, brosses, formes géométriques … Quelques effets et autres transformations sont également disponibles : rotation, miroir, acctentuation, flou, ombre portée ou encore colorisation. Pensé pour le web, le logiciel prend en charge les formats JPEG ou GIF mais aussi le format PNG qui permet de réaliser des images semi transparentes en 32 bits.

Artweaver : 
gratuit
Détails : Un logiciel qui n’est certes pas aussi complet que Gimp, mais qui est, du coup, moins complexe. Artweaver vaut vraiment le coup d’être testé ; la qualité de ses brosses (et de leurs configurations) ainsi que sa gestion des calques en font un outil plus qu’intéressant. Cerise sur le gâteau, celui-ci ne pèse que 8Mo et est traduit en français !
Remarque : Afin de profiter de la traduction en français du logiciel, il faudra télécharger le pack de langue (ci-dessous) et copier ce fichier dans le dossier prévu à cet effet dans le répertoire d’installation du logiciel.

Medibang Paint
gratuit
Détails : C’est un logiciel gratuit qui permet de concevoir des dessins et des peintures numériques. Il est principalement dédié aux passionnés et aux dessinateurs de manga et de BD mais peut être aussi utilisé dans d’autres domaines comme l’édition d’image.
Multiplateforme, le logiciel propose tout d’abord de profiter de fonctionnalités dans le Cloud pour profiter de vos créations autant sous Windows que sous Mac OS X, iOS et Android. La création d’un compte est alors requise.

Substance Painter
payant mais version d’évaluation 30 jours
Détails : Performant, complet et plutôt simple à prendre en main, Substance Painter est l’une des références en matière de peinture numérique. Une mention spéciale aux nombreux effets de particules et aux matériaux fournis. Une version d’essai à télécharger sans hésitation !

SketchStudio : 
gratuit
Détails : Il se destine particulièrement aux personnes désirant apprendre à dessiner sur ordinateur.
Pour cela, le logiciel est conçu autour d’une interface simplifiée par rapport aux usines à gaz que sont les Adobe Photopshop et consort. Dans cette optique par exemple les choix de brosses sont limités et vous ne passerez pas des heures à vous demander laquelle choisir.
Pour commencer, le logiciel intègre des leçons de dessin. Celles-ci vous guident du simple coloriage jusqu’à la réalisation d’un dessin réaliste d’un chaton. Pour vous aider dans cette entreprise, le logiciel vous adjoint deux compagnons-crayons Sketch et Smudge.
Vous pourrez toutefois créer des dessins particulièrement complexes, une fois l’outil maîtrisé. Un fois votre dessin accomplis vous pourrez le sauvegarder au format JPG, mais vous pouvez également conserver le tracé de celui-ci afin de le reprendre plus tard en utilisant le format .SKETCH .

SketchBook :
gratuit mais possibilité de passer à la version pro pour 10 € par mois ou 30 € par an
Détails : Conçu pour les passionnés de dessin, SketchBook est un outil essentiel pour les artistes numériques de tous niveaux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s